Retour page d'accueil

CHRONIQUES DE LITTÉRATURE
par Anne Coudreuse

Maître de conférences à l'université Paris13-Sorbonne-Paris-Cité et membre honoraire de l'Institut universitaire de France, Anne Coudreuse enseigne la littérature française du XVIIIe siècle.
D'autre part, elle est écrivain : prix de la nouvelle du Var en 2006 pour L'Heure d'été, elle a publié un roman, Comme avec une femme, paru chez MJW Fédition en 2010 et des nouvelles : Cynisme, Le Miroir de ma coiffeuse, Salut les amoureux, La Coupe amère, Le Bol d'air, parues dans la revue La Voix du regard. Nombreuses nouvelles encore dans la revue Les Moments littéraires (L'Hyperbole pathétique, Un ticket, Requiem pour un palindrome, Ma folie Marseille, Comment ça ne finit pas), revue où elle est aussi chroniqueuse littéraire. Elle a enfin publié « Quitter l'entrée » dans un recueil collectif intitulé Les Couleurs de l'instant (éditions des Falaises, 2010).
Dans la présente rubrique, elle donnera des notes de lecture, selon ses goûts et à la fréquence qu'il lui plaira.
On peut lui laisser un message ici.

Anne Coudreuse : Sarah Kofman, Rue Ordener, rue Labat (compte rendu, 13 mai 2013)

Anne Coudreuse : André Brink, Au-delà du silence (compte rendu, 6 décembre 2012)

Anne Coudreuse : Simone de Beauvoir : « La grande aventure d'être moi ». (compte rendu, 2 décembre 2012)

Anne Coudreuse : Destins obscurs, de Willa Cather (compte rendu, 8 novembre 2012)